Search

Une Soirée pas si Géniale que ca…

Hier, j’avais rendez vous avec une femme rencontrée sur  Tinder .  Elle me recala parce que pour elle je suis « trop timide« , je ne « parle pas beaucoup« . Je me suis justifié tant bien que mal en disant: « mais c’est parce qu’on vient de se connaître« . Elle me répondit: « Non moi je veux le feeling direct » etc…

Déjà, elle n’arrêtait pas de parler. Un vrai perroquet et cette façon de s’arranger les cheveux tout le temps… Je suis à l’opposé de ça moi. Je n’arrivais pas à suivre son rythme. Et depuis quand un homme bavarde comme un perroquet ?

Mais mine de rien, elle est restée et nous avons discuté 4h durant. Le feeling venait petit à petit. Et juste quand je commençais à la faire rire, j’ai fait une gaffe en voulant être direct. Je lui dit que si elle voulait juste un sexfriend, j’étais partant vu qu’apparemment je n’étais pas assez bien pour elle pour du long terme.  Vexée, elle me dit que ce n’était pas ce qu’elle recherchait. Puis elle s’en alla quelques minutes après.

Un peu triste tout de même, je me suis rendu compte qu’elle avait un peu raison, les réseaux sociaux rendent asocial. Tu arrives à un anniversaire ou à une soirée d’appart et chacun a son téléphone en main entrain de surfer sur le net.  Pendant que j’étais en train de me remémorer ma soirée, une amie dont je suis très proche m’appelle et me propose de venir manger des beignets chez elle.

En chemin, je m’arrêtai chez un Pakistanais et descendis 2 canettes de Desperado l’une après l’autre. Je n’en avais jamais bu, mais le goût n’était pas mauvais. Motivé, j’arrivai chez mon amie et à peine sur le seuil de sa porte qu’on se mis à s’embrasser.

Mais il fallu que son fils soit réveillé. Elle le croyait pourtant endormi. Vexé, il se mis à renverser ses jouets par terre en signe de désapprobation.  Personne ne devait toucher à sa mère. Il avait à peine 3 ans je crois. On a toute de suite arrêté. Il gâchait tout ce gosse ! Puis elle me demanda de rentrer chez moi.

J’étais de nouveau sur la route seul avec mes pensées. Hé mais… c’était ma pote que je venais d’embrasser ! Elle m’appela plus tard dans la soirée pour me dire que c’était une grave erreur nous deux.

Me re voila sur Tinder. Je me rend compte que les rencontres virtuelles ne sont plus mon dada. Je trouve en effet que je n’ai plus du tout de conversation en face à face. Si on ne se connait pas, si on s’est jamais vus, ou si on ne partage pas un même centre d’intérêt principal pro-afrique, je serai silencieux.  Je préfère un fille que je connais déjà, là je me lâche.

Bref… bonne fête des Femmes.

Chris T

Envoyez nous vos témoignages à l’adresse: contact@theforwomenshow.com



Laisser un commentaire