Search

Tu es Belle pour une Noire ?

Pretty business woman daydreaming

Que celle ou celui qui n’a jamais entendu cette phrase me jette la première pierre !

J’ai souhaité faire cet article aujourd’hui parce que cette formule trop souvent entendue par certaines et certains n’est pas anodine ! (sans blagues !)

Au début, en entendant cette phrase on sourit parce qu’on n’a pas encore analysé son sens. Puis, on se repasse la formule dans la tête et on comprend que derrière se cache un jugement de valeur évident !

On l’a vu dans un article précédent, les canons de la beauté sont « mondialement » blancs, traits fins et yeux bleus si possible !

Dans son ouvrage « L’œil le plus bleu », Toni Morrison relate l’histoire d’une petite fille noire nommée PECOLA qui rêve plus que tout au monde d’être blonde et d’avoir les yeux bleus. La petite fille se trouve tellement laide que pour elle, le seul moyen pour que tout s’arrange dans sa vie (que ses parents arrêtent de la battre, pour que son père arrête de boire et accessoirement de la violer…) c’est de devenir blonde aux yeux bleus ! wow !!!

PECOLA et pleins d’autres petites filles ont intégré dans leur tête que la beauté blanche était la beauté suprême. Beaucoup veulent avoir les cheveux lisses !

D’ailleurs, au-delà des petites filles, je suis persuadée qu’une partie des personnes qui se « bleach » la peau pensent que leurs soucis s’envoleront avec une peau plus claire ! Mais ce sujet fera l’objet d’un autre article !

 

Le peu de représentativité qui engendre ce genre de réactions ?

Dans la société française nous sommes littéralement inondés par l’image de la femme parfaite et il faut bien l’avouer, elle est souvent blanche !

Si on voyait plus de femmes, hommes de couleurs différentes à la télévision, dans le monde politique, dans le monde de la mode etc… cela montrerait que les beautés sont diverses. À partir du moment où une catégorie de personnes est représentée dans les médias cela la rend plus visible dans la société. Les médias jouent un rôle majeur dans notre perception et notre représentation de la société. Cela n’est pas négligeable !

Si les femmes noires étaient valorisées et pas toujours montrées sous leur mauvais jours, on éviterait peut-être ce genre de propos.

« Tu es belle pour une noire », qu’est-ce que cela veut dire ? Qu’est-ce que cela sous-entend ?

Que par opposition à une blanche, une noire sera toujours plus moche ?

Quelle est cette obsession qui pousse l’être humain à tout opposer, tout juger, tout hiérarchiser ? La beauté est tellement subjective.

On ne le répétera jamais assez TOUTES les femmes sont belles/ALL women are beautiful/ dites le dans toutes les langues !!!

Ce genre de phrase nous montre clairement que la personne qui nous dit ça part du principe que toutes les noires sont moches et que vous êtes une exception. Avec ce genre de propos on comprend que dans notre société actuelle on continue à opposer beauté noire/beauté blanche en pensant que l’une surpasse forcément l’autre, que l’une a plus de valeur que l’autre.

Peut-être parce que la représentation que l’on se fait de la femme noire est biaisée. Pas naturelle, sur-maquillée, portant des extensions (n’ayant pas de cheveux), ne réussissant pas dans la vie, etc…

Vision bien évidemment totalement fausse parce que dans la vraie vie, on voit tous les jours des femmes belles, qui entreprennent, intelligentes avec des valeurs et qui veulent faire avancer les choses !

Cette phrase n’est clairement pas un compliment. Elle retentit comme les propos du type « toi tu n’es pas comme les autres », «  toi tu es comme nous » !

Continuons à faire en sorte que la beauté sous toutes ses formes soit célébrées, continuons à faire en sorte que les générations futures puissent voir en nous des modèles qui s’engagent, qui prouvent que tout est possible !

Continuons à montrer que la beauté/l’intelligence/la culture ne se limitent pas à une seule couleur de peau, à un statut social.

La femme noire, la beauté noire ne doit pas venir en parallèle des canons de beauté « classiques », elle doit faire partie intégrante de ces canons de beauté. Arrêtons de hiérarchiser et de penser que telle beauté est au dessus d’une autre !

 

On doit pouvoir ouvrir un magazine et voir un mannequin noir aux cheveux crépus, un mannequin maghrébin, turc ou asiatique sans le comparer à un modèle de référence.

 

Tant que cela n’est pas le cas on doit continuer à s’interroger, à débattre, à construire et à imaginer !

 

 

 

Myriam Diallo

 




Laisser un commentaire