Search

Allez, Je m’adopte un Mec !

Les sites de rencontres sur Internet : véritable phénomène de société

18 millions de célibataires en France, un chiffre énorme qui explique l’engouement des français et des françaises pour les sites de rencontres.

Et ce ne sont pas les géants du secteur qui nous diront le contraire.

En effet, le business de l’amour brasse beaucoup, beaucoup d’argent. Pour preuve, « Meetic » réalise en 2015, 164 millions d’euros de Chiffre d’Affaires en Europe. Le site « Adopte un mec » qui compte environ 7 millions d’inscrits prévoit pour 2016 un Chiffre d’Affaires de 20 millions d’euros.

Autant dire que le business de l’amour a de l’avenir devant lui !

 

Des sites qui vous proposent des rencontres sur mesure

Tellement d’avenir que l’on trouve désormais des sites « spécifiques » qui ciblent beaucoup mieux les profils et promettent des rencontres 100% personnalisées. Ainsi, on a vu émerger des sites qui privilégient les rencontres entre musulmans « Mektoub», entre chrétiens « Theotokos » ou encore entre juifs « Jdate » !

Ces sites vous proposent de rencontrer des personnes avec lesquelles vous partagerez des affinités religieuses, politiques, des valeurs communes, etc.

Un site très spécifique « Sugar Daddy » met quant à lui en relation des hommes d’âge « mûrs » avec des jeunes femmes !

Véritable phénomène les sites de rencontres ont désormais leur place dans notre société.

 

Quelques freins quand même ?

Comme on l’a vu plus haut, s’inscrire sur un site pour faire des rencontres virtuelles fait parti du quotidien de nombreuses personnes. Toutefois l’avouer à son entourage reste difficile. En effet, selon une enquête IFOP datant de 2012 à la question : « si vous aviez une relation avec quelqu’un rencontré sur un site de rencontres, diriez-vous à votre entourage que vous l’avez connu par ce biais ? 18% répondent non, et 36% répondent oui mais difficilement. Aborder ce sujet n’est donc pas si simple malgré la présence accrue des sites de rencontres.

 

Témoignage d’Hannah : ex-utilisatrice de sites de rencontres

Les chiffres c’est bien beau, mais en vrai (plutôt en virtuel) quel genre de personnes rencontrons-nous sur ces sites?

 

Hannah nous raconte ces drôles d’histoires du net:

 

La première fois que je me suis inscrite sur un site de rencontres en ligne j’étais loin d’imaginer que je rencontrerai ce genre de personnages. J’ai plusieurs ami(e)s inscrit(e)s sur des sites de rencontres et certain(e)s ont même rencontré l’homme/ la femme de leur vie. Moi j’ai renoncé à ce genre de site après les trois rencontres suivantes…

 

 

                              Le mec qui n’était pas le même que sur la photo

 

Ma première rencontre sur le net fut anecdotique. Avec du recul, je peux en rire mais sur le coup…

Je discutais depuis quelques semaines avec un inconnu dont la photo avait rempli mes yeux de bonheur. Il était beau, nos conversations étaient interminables. Après deux semaines, il se décida enfin à me proposer le rendez-vous tant attendu, un samedi soir. Avais-je trouvé le bon ?

Heureuse de cette rencontre et parée de ma plus belle robe, je me rends au lieu de rendez-vous dans un petit restaurant de la capitale.

J’arrive un peu en avance mais pas trop (19h50 pour 20h00), le serveur me place à notre table. C’est toute rêveuse que j’attends avec impatience le moment où il franchira la porte.

M’extirpant de mes rêves un jeune homme vient s’asseoir à ma table. Je lui signifie qu’il a dû se tromper de table et que j’attends quelqu’un.

C’est à ce moment qu’il me répond que non il est bien à la bonne table et qu’il a rendez-vous avec moi. Je pense à un canular puis … non ! Il l’a vraiment fait, il a osé ! L’homme en face de moi a mis la photo d’une autre personne avec laquelle il n’a pour ressemblance que la couleur.

Déçue, je tente tant bien que mal de faire la conversation. Lui, ne semble pas perturbé le moins du monde. La soirée se passe tant bien que mal (surtout pour moi) chacun rentre chez soi et là c’est le texto de trop. L’individu me demande si « j’ai apprécié la soirée», je crois rêver ! Ni une ni deux je lui réponds que je m’attendais à voir la même personne que sur la photo !

Je n’aurai jamais de réponse à cet ultime texto. Et je ne comprendrai jamais pourquoi il a mis la photo de quelqu’un d’autre.

Peut-être pensait-il que je ne m’en rendrais pas compte ? Tant de questions sans réponse !

 

           

                             Le mec qui tombe « love » dès le premier RDV (un classique)

 

Quelques semaines après ma première mésaventure, je me décide tant bien que mal à retourner sur le marché virtuel de l’amour pour y trouver mon bonheur ! Sans hésitation, j’accepte le rendez-vous de ce magnifique jeune homme.

Bien évidemment, forte de ma première expérience, je m’attendais à ce que la personne qui se retrouve en face de moi ne soit pas la même que sur la photo.

C’est donc assez fébrile que j’arrive au RDV !

À ma grande surprise, c’est le même que sur la photo « alléluia ». La soirée se passe très bien. Excellemment bien même.

Chacun rentre chez soi et j’ai même le droit au fameux message pour savoir si je suis bien rentrée (mesdames sachez que si lors du premier RDV monsieur vous demande si vous êtes bien rentrée c’est presque le bon). On se revoit une deuxième fois et là c’est le drame.

Le mec me demande limite en mariage ! Il veut que l’on emménage ensemble au bout d’une semaine alors que je ne connais même pas son nom de famille.

Je ne vous raconte pas le temps qu’il m’a fallu pour qu’il m’oublie !

 

               

                                 Le mec qui se marie une semaine après

 

Bon, passons au dernier. Après mes différentes mésaventures je me donne une ultime chance ? Nouveau site de rencontre, nouveau départ, ultime rendez-vous !

La meilleure soirée de ma vie.

Une semaine après mon rendez-vous, je suis invitée par une amie à un mariage auquel elle ne voulait pas aller seule, j’accepte !

Devinez qui était le marié ? Je vous le donne en mille !

 

Pour Hannah, les sites de rencontres c’est définitivement fini ! Et pour vous mesdames ?

 

 

 

Myriam Diallo



Laisser un commentaire