Search

J’ai décidé de donner ma vie à Dieu et pratiquer l’Abstinence

 

J’ai eu beaucoup de relations sexuelles croyant chercher l’amour. Je recherchais  la validation et l’amour propre dans les bras des hommes. Mais le sexe faisait plus de mal qu’autre chose. Je croyais que si je disais non au sexe, je disais non à l’amour.

 

Je ne suis pas très nerveuse à l’idée d’exposer ma vie privée à tout le monde même si je sais que ma famille va regarder. Certaines choses que je vais dire, ma mère ne les connait pas, ni ma grand-mère. J’ai perdu ma virginité quand j’avais 14 ans voire 13 ans et demi. Et je me rappelle que j’étais très malheureuse. J’avais deux meilleures amies métisses, et j’étais la seule fille noire. Elles avaient toutes deux des copains et avaient eu des relations sexuelles et moi je me disais que quelque chose  n’allait pas chez moi.

C’était la période de MSN, je me rappelle être chez moi sur MSN toujours en train de chatter avec des hommes. J’ai rencontré un garçon qui avait 3 ans de plus que moi, il était dans mon école mais avait été expulsé. Ma première fois n’était pas très romantique. C’était juste Bang-Bang et c’était fini.

Je crois que le même jour où j’ai perdu ma virginité, j’ai rencontré son ami et on s’est rapproché. Je crois que ma vie sexuelle est devenu un même schéma répétitif . J’étais très heureuse de moi même car je me disais que je commençais à attirer l’attention des garçons. Je me disais, ce gars me veut. Chaque semaine j’avais une nouvelle conquête. Je ne sais même pas comment j’arrivais à trouver l’équilibre entre l’école et ma vie sociale.

Je peux en parler librement aujourd’hui parce que je ne m’associe plus à la personne que j’étais avant, je ne me reconnais même pas.

Quand je suis devenue une chrétienne, ma vie d’avant a été complètement effacée. Et je me suis sentie comme une nouvelle personne. « Donc oui, ta vie de débauche peut être effacée Draya, pour les bonnes raisons » (En référence à Draya Michele de BasketBall LA)

 

Mais j’étais complètement perdue quand j’étais adolescente. Je m’échappais souvent de la maison. Ma mère ne savait pas où j’étais la plupart du temps , ni ce que je faisais. Ma vie était tellement décadente. Je répétais le même schéma chaque semaine. École-Shopping-Voler-LesGarçons-LeSexe. C’était un cercle vicieux. Et je ne savais pas comment arrêter. Je n’arrivais jamais au deuxième RDV avec un garçon. Aucune stabilité. Je passais directement à un autre.

Les garçons dans mon quartier m’appelaient « Ashawo« . Qui veut dire pute. J’étais respectée, mais pas respectée en tant que femme. Du coup, j’acceptais beaucoup de choses. Comme me laisser toucher de manière inappropriée par les hommes. J’acceptais cela parce que je n’ai jamais eu de figure paternelle à la maison. Je recherche cette attention dehors chez les garçons.

Un jour je me suis assise et je me suis dit: Calme toi un peu. Cette vie n’est pas joyeuse, elle n’est pas épanouissante. Et je me demandais pourquoi ces garçons ne voulaient pas faire de moi leur copine? Pourquoi je n’arrivais jamais au deuxième RDV avec eux?

 

Le sexe est comment une boîte de Pringles. Une fois que tu l’ouvres, tu ne peux plus t’arrêter. Particulièrement si tu es encore très jeune.

 

Quand j’ai eu 15 ans, je me suis dit le 1er garçon que je rencontre, je lui dirais que je suis encore vierge. Je pensais que j’allais changer ma réputation ainsi mais personne ne me croyait. Alors j’ai laissé tomber. À ce moment, je terminais le lycée, j’ai décidé de donner ma vie à Dieu. Je me rappelle que ma grand-mère m’avait donné un dépliant d’une église. Et le dimanche j’y suis allée. Je crois que c’était la meilleure décision que j’ai jamais prise.

Quand j’ai rencontré Dieu je me suis dit: Oui, c’est exactement ce que je recherche. Et depuis ce jour, je suis restée célibataire. Je pratique l’abstinence depuis maintenant 8-9 ans. Je me considère maintenant une « Born Again Virgin« .  Renoncer au sexe n’a pas été difficile pour moi car je considère que j’ai eu presque assez pour toute une vie. Ca peut vous choquer mais je n’ai pas honte de mon passé car je ne suis plus la même personne aujourd’hui.

Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. 2 Corinthiens 5:17

Je suis une nouvelle personne. Je pense différemment, je me conduis différemment. Mais à l’université, j’attirais toujours les garçons de la mauvaise manière. Et je ne voulais plus cette vie. Je me suis rendue compte que même si j’avais changé, mon piercing au nez me rattachait toujours au passé. Je l’ai retiré et je l’ai jeté très loin.

Je pense sincèrement que mon célibat a un but particulier. Je sais maintenant que je pratiquerai l’abstinence jusqu’au mariage. Mais aussi que mon corps est un temple et je ne dois pas le donner à n’importe qui. Je vaux l’attente. Je donnais mon corps à ces garçons sans qu’ils ne fassent le moindre effort. Maintenant je comprends que je suis une fille de Dieu. Seul l’homme qui m’aura mis une bague au doigt aura ce que j’ai de plus précieux.

Le livre Pink Lips and Empty Hearts de Heather Lindsey  m’a beaucoup aidé lorsque je sentais que c’était difficile.

J’aurais souhaité que quelqu’un me donne tous ces conseils quand j’étais petite. Et j’espère que ma petite cousine qui regarde pourra profiter de mon expérience.

 

 

 

@credit: Breeny Lee 




Laisser un commentaire